Délégation de la mission d’information sur le Brexit à Londres

Dimanche 13 et lundi 14 novembre 2016, les membres de la mission d’information sur le Brexit de l’Assemblée nationale se sont rendus à Londres. Présidée par Claude Bartolone, la délégation comprenant Elisabeth Guigou et Philip Cordery, s’est entretenue avec David Davis, ministre du Brexit, et Greg Hands, secrétaire d’Etat au commerce et aux investissements. Elle a rejoint la commission parlementaire de la Chambre des Communes en charge de suivre la sortie de l’Union européenne, pour un échange de vues avec Hilary Benn, son président, et notamment Emma Reynolds, déjà bien connue de certains membres de la délégation française.

Au cours de cette visite, la délégation a dialogué avec les directeurs de think-tanks, tels que Robert Niblett, directeur de Chatham House, ou Renaud Thillaye, directeur adjoint de Policy Network et français très engagé dans la communauté française londonienne, ainsi qu’avec plusieurs représentants de la City, parmi lesquels Jeremy Browne, représentant spécial de la City auprès de l’Union européenne, et André Villeneuve, anglo-french UK chair, ICE Benchmark Administration.

Côté français, l’ambassadeure Sylvie Bermann a organisé un dîner de travail avec la délégation, auquel j’ai participé en compagnie de mon collègue Olivier Bertin, pour les élus conseillers consulaires du Royaume-Uni. Nous leur avons exprimé toutes les inquiétudes des Français et binationaux résidant au Royaume-Uni, et leur volonté d’obtenir rapidement des garanties sur leurs droits et libertés. Nous avons évoqué des aspects très concrets de leur vie quotidienne et insisté sur les incertitudes qui pèsent par exemple sur la vie de famille des couples binationaux ou des retraités. Des membres de la communauté française ont également été invités à cette soirée, tels que Olivier Morel, président des conseillers du commerce extérieur, Florence Gomez, directrice générale de la Chambre de commerce franco-britannique et quelques président(e)s d’associations françaises.

« Beaucoup d’interrogations demeurent à l’issue de ce déplacement. Il faudra beaucoup de responsabilité et de détermination pour trouver une issue à cette crise qui soit dans l’intérêt des Européens et qui permette l’approfondissement nécessaire de l’Union européenne », Philip Cordery, député des Français du Benelux et membre de la mission d’information sur les suites du référendum britannique et le suivi des négociations.

Crédits photos : Philip Cordery