Assemblée des Français de l’étranger – Mars 2017

Ovation des élus au départ de Matthias Fekl, Secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur et des Français de l’étranger, qui devient Ministre de l’Intérieur en remplacement de Bruno Le Roux.

A l’occasion de son dernier discours devant l’Assemblée, le Ministre Matthias Fekl annonce la suspension du vote électronique pour les prochaines élections législatives de 2017. Cette décision se justifie par l’intensification récente des menaces de cyberattaques susceptibles de compromettre les votes, ciblant particulièrement la France et quelques autres pays. Ci-contre aux côtés de Christian Masset, secrétaire général du ministère.

Grace à l’intervention d’Axelle Lemaire, ancienne Ministre et députée des Français d’Europe du Nord, le délai d’inscription pour le vote par correspondance est prolongé jusqu’au 14 avril 2017, soit de deux semaines supplémentaires. Nous nous sommes retrouvés pour un déjeuner de travail avec les élus ou militants Yan Chantrel conseiller en Amérique du Nord, Gabrielle Siry pour la Péninsule Ibérique, et Laure Pallez et Florian Bohême pour la Chine.

La commission des lois, dont je suis membre, a poursuivi ses échanges sur la restructuration du réseau diplomatique et la fermeture des certains postes consulaires ou la transformation en consulat d’influence, tel que ce fut le cas pour le poste d’Edimbourg. Dans le prolongement de cette étude, la commission a adopté un rapport sur les attributions administratives et la formation des consuls honoraires, dont la mission prend d’autant plus d’importance que le nombre de consulats diminuent. Nous avons également étudié l’organisation des élections législatives dans les circonscriptions des Français établis hors de France ainsi que le déroulement des campagnes. Parmi les nombreuses personnalités auditionnées, les conseillers ont entendu Pouria Amirshahi, député représentant les Français établis hors de France.

La commission de l’Enseignement, des affaires culturelles, de l’audiovisuel extérieur et de la francophonie a reçu Mme Marie-Christine Saragosse, présidente de France Média Monde (FMM), qui représente 100 millions d’auditeurs et de téléspectateurs chaque semaine. Elle a exposé le contrat d’objectifs et de moyens COM 2016-2020 et son rôle dans la « bataille des idées » – notamment face au déchaînement de propos haineux en ligne et à la propagande de certains medias comme Russia Today – et le rayonnement de la France avec des moyens réduits par rapport à ses concurrents CNN, BBC WORLD et DEUTSCHE WELLE. Dans le cadre de l’audition de M. Bruno Aguesse, chef de service de l’aide à la scolarité de l’AEFE, la commission a retenu les conclusions suivantes : « Le nombre de demandes poursuivent leur lente érosion alors que les frais de scolarité ne cessent d’augmenter. L’effet de la réforme sur les répartitions des quotités distribuées se poursuit également car on voit la proportion des boursiers à 100% diminuer en passant sous la barre des 40% pour les postes du rythme nord. Enfin, contrairement à l’engagement pris “aucun enfant non scolarisé pour raisons financières”, l’AEFE recense 85 enfants qui n’ont pas pu l’être à la dernière rentrée pour cette raison, de manière certaine… Le reliquat de certaines enveloppes laisse croire que les sommes allouées sont suffisantes ce qui ne serait pas le cas si, comme les conseillers le demandent, le quotient minimum et le quotient maximum étaient modifiés. »

A l’issue de notre dernière réunion, j’ai prononcé un discours de départ devant mes collègues du groupe politique Français du monde, Ecologie et Solidarité, saisissant cette occasion pour préciser les raisons de mon retrait anticipé et surtout pour remercier ceux qui m’ont apporté soutien et respect, tout au long de ces années de contribution assidue à l’Assemblée des Français de l’étranger.

Ici entourée d’Hélène Conway-Mouret, sénatrice des Français établis hors de France, et de Cécile Lavergne, conseillère pour l’Amérique du Sud.